La Compagnie du Paysage

agence de paysage, d'urbanisme & d'ingénierie

EcoCité insulaire et tropicale

 


2012

La Réunion (974)
Ville de Saint-Paul

Maîtrise d’ouvrage : Communauté d’Agglomération de la Côte Ouest (TCO)
Maîtrise d’œuvre : Richez_Associés (architecte mandataire), TR Hamzah & Yeang Sdn Bhd (urbaniste), La Compagnie du Paysage, Biodiversity by design, Ingerop, Berim, AGI2D, G2B
Surface : 200 hectares
Budget travaux : 50 M€
Mission : Concours


En préambule

L’écoCité insulaire tropicale s’inscrit stratégiquement dans la zone aride sur la côte ouest, à l’emplacement de l’ancien site Oméga qui a gelé l’occupation d’un site stratégique de 5000 hectares  pendant de nombreuses années.
Ce projet de territoire prévoit la constitution d’un cœur d’agglomération visant à passer d’une population de 70 000 habitants à 170 000 habitants par la constitution d’une ville nouvelle de 15 000 logements.

Pour en savoir plus

Situé dans le cône de déjection de la rivière des galets, l’enjeu  du devenir de ce territoire tient à la capacité du projet à tirer parti d’un environnement hostile, à puiser dans les résistances internes du site pour réveiller et conforter  la biodiversité ténue. L’objectif premier étant de créer un environnement propice à la vie au sens le plus large. Le travail sur le tissage des mailles et des corridors écologiques  constitue la trame vivante de l’EcoCité visant à relier et mettre en connexion les réservoirs de biodiversité existants à une échelle plus vaste de territoire (Exemple de l’Etang de Saint-Paul). Cette trame écosystémique participe à l’amélioration du microclimat en apportant  à la fois ombre, fraîcheur et qualité du cadre de vie et constitue le socle incontournable de ce nouveau cœur d’agglomération (réduction des îlots de chaleur urbains).

Au-delà d’une réflexion sur la mobilité interurbaine rendue possible par la restructuration de la RN1 en boulevard urbain pouvant accueillir à terme un TCSP, le projet s’attache à proposer une offre diversifiée permettant d’assurer également la desserte locale et de proximité. L’objectif étant de générer une éco-mobilité à l’échelle de l’agglomération.

La force du projet se situe également sur la structuration et le renforcement du contexte économique locale déjà en place pour inscrire l’EcoCité dans la logique du développement durable, l’objectif étant de réaliser un cœur d’agglomération où il fait bon vivre et travailler.
Le projet tire ainsi parti  d’un environnement économique existant fortement constitué autour des activités industrialo-portuaires et se dynamise autour  de 3 axes économiques forts :

  • L’agriculture vivrière en croissance en s’appuyant sur un renforcement de cette économie par le biais des cultures hydroponiques et des jardins familiaux,
  • Les activités d’accueil liées aux activités de plaisance et de croisière en plein essor (hôtellerie, tourisme vert, …),
  • L’exploitation de nouvelles technologies d’énergie solaire et marin uniques afin de réduire la dépendance énergétique.
Client

Communauté d’Agglomération Territoire de la Côte Ouest (TCO)

Missions

Concours de maîtrise d’œuvre pour la conception et l'aménagement de l'EcoCité